Documentation du Dr FRAPPE

Ce wiki regroupe les résultats de mes expériences en informatique accumulés au cours de mes recherches sur le net.

Dans la mesure du possible, j'ai cité mes sources ; il en manque certainement… :-)

Le RaspBerry Pi (Raspi, RPI)

Le Raspberry Pi est un nano-ordinateur monocarte à processeur ARM conçu par des professeurs du département informatique de l'université de Cambridge dans le cadre de la fondation Raspberry Pi

Matériel

Logiciels

Tutoriels

  1. Autres applications :

NAS

Accéder au NAS depuis un autre PC

Depuis un PC sous Windows

Un clic droit sur le poste de travail, ajouter un lecteur réseau.

Renseigner :

  • la lettre à utiliser pour ce disque
  • le répertoire, de la forme : \\framboise.local\reservoirs ou \\192.168.0.31\reservoirs
  • pour un utilisateur enregistré : son nom
  • pour la zone publique, son répertoire
  • cocher “reconnecter au démarrage”

Il est demandé un nom et un mot de passe

  • Fournir ceux d'un utilisateur enregistré sur samba du RPI (en général, pi).
  • Pour la zone publique, n'importe quel nom convient.
Depuis un PC sous Linux

Installez le paquet cifs-utils ou en ligne de commande :

$ sudo apt install cifs-utils

Méthode graphique

Ouvrez Nautilus.

Tapez Ctrl+L et entrez :

smb://<serveur>/<partage>
<serveur>
adresse IP ou nom d'hôte du RPI
<partage>
répertoire auquel se connecter.

Renseignez :

  • l'utilisateur (pi)
  • le mot de passe (raspberry)
  • cochez retenir toujours si vous voulez

On peut aussi entrer Ctrl+L puis :

smb://<serveur>

et naviguer dans les partages.

Pour monter le NAS en permanence

Placez-vous sur le PC qui doit accéder au disque. Installez le paquet cifs-utils ou en ligne de commande :

  • sudo apt-get install cifs-utils

Par exemple, soit à monter le répertoire reservoirs du NAS

nom de partage samba
reservoirs
utilisateur samba
pi
mot de passe samba
raspberry

Sur ce PC, créez un répertoire de montage :

  • sudo mkdir /disk/reservoirs

Ouvrez avec les droits d'administration le fichier /etc/fstab et ajoutez la ligne :

  • /etc/fstab
    //framboise.local/reservoirs	/disk/reservoirs	cifs	credentials=/etc/framboise.credentials	0	0

Créez avec les droits d'administration le fichier /etc/framboise.credentials et inscrivez-y le nom d'utilisateur et son mot de passe, comme ceci :

/etc/framboise.credentials
username=pi
password=<raspberry>

Protégez les fichiers credentials par :

  • sudo chmod 600 /etc/*.credentials

D'autres options peuvent être ajoutées au fichier /etc/fstab selon les besoins (les ajouter, séparées par des virgules)

user
permet le montage par les utilisateurs normaux
noauto
empêche le montage automatique au démarrage du système
guest
montage sans protection par mot de passe

Les entrées ajoutées à /etc/fstab sont montées au démarrage. On peut aussi les monter à la main en exécutant une de ces trois commandes :

  • mount //192.168.0.31/reservoirs
  • mount //framboise.local/reservoirs
  • mount /disk/reservoirs

Pour une freebox, on utilise la même méthode avec un fichier /etc/freebox.credentials sans user ni mdp, tel que :

/etc/freebox.credentials
username=
password=

Client torrent

  • sudo apt-get -y install transmission-daemon avahi-daemon

Pour cela, lancer les commandes :

  • sudo apt-get -y install php5-gd php5-curl

apache2 php5-json curl libcurl3 libcurl4-openssl-dev php5-curl libapache2-mod-php5 php5-fpm

Ouvrir avec les droits d'administration le fichier /etc/php5/apache2/php.ini pour configurer l’upload et les posts maximum de fichier :

/etc/php5/apache2/php.ini
upload_max_filesize 1024M
post_max_size 1024M
extension=apc.so

La ligne de commande Linux

Le système d'exploitation sur votre RasPi est une version de Linux. Il ressemble un peu à Windows, ou au système d'exploitation Mac. Il dispose d'une interface utilisateur graphique (GUI) qui permet d'interagir avec les dossiers et fichiers par double-clic droit ou clic gauche, ou glisser-déposer.

Commandes ssh utiles

Login/mdp

  • Login : pi
  • Mot de passe au premier démarrage :
    • en Qwerty : rqspberry
    • en Azerty : raspberry

Commandes

  • Éteindre le RPI :

    $ sudo halt

  • Redémarrer le RPI :

    $ sudo reboot

  • Connaitre son adresse IP :

    $ ifconfig eth0

  • Renouveler l'adresse IP en dhcp :

    $ sudo dhclient eth0

  • Lire un fichier texte :

    $ cat chemindufichier

  • Editer un fichier texte :

    $ sudo nano chemin/du/fichier

  • Vérifier la température du RPI :

    $ sudo /opt/vc/bin/vcgencmd measure_temp

  • Page de configuration du RPI :

    $ sudo raspi-config

    commande indispensable, elle permet dans l'ordre de

    • étendre la partition
    • modifier l'overscan (les marges) de l'écran
    • choisir la disposition du clavier
    • changer le mot de passe de l'utilisateur “pi”
    • modifier les préférences locales
    • modifier le fuseau horaire
    • gérer le partage de la mémoire
    • activer le SSH
    • démarrer sur l'interface graphique
  • Mise à jour du système :

    $ sudo apt-get update

  • Démarrer l'environnement graphique :

    $ startx

Trois façons d'exécuter un bureau à distance sur Raspberry Pi

Voir aussi

Où l'acheter ?

Les délais sont d'environ 2 semaines pour la France.

Autres

1)
pour créer un réseau local sans internet ; cf. piratebox